Notre équipe de gouvernance

La contribution bénévole des membres de notre conseil d’administration permet au CPSC-CS de rayonner dans une diversité impressionnante de milieux. La variété des expertises ainsi réunies permet à notre organisation de jouer pleinement son rôle au sein de la communauté et d’assurer une croissance constante et saine.

Présidente :

Lucie Painchaud

Directrice générale adjointe,
Performance financière et efficacité opérationnelle, CSDM

Vice-présidente :

Marie-Ève Hébert

Conseillère en développement communautaire,
Centre hospitalier de l'Université de Montréal

Trésorière :

Myrelle Raymond

Chef de service recrutement volet APTS-CSN
Direction des ressources humaines
Administration du personnel

Secrétaire :

Lucrezia Plutino

Avocate, LP Avocate inc.

Administrateurs :

Lucie Girard, MBA

Conseillère en gestion, LGSC inc.

Marilyn Lessard CMP, CMM

Présidente-directrice générale, Tribu PCO

Clara Low-Decarie

Pédiatre

Philippe Duhamel

Directeur, Développement des affaires chez Saputo

Notre équipe


Sophie Aubin

Directrice générale

514-507-9907 #7


Être directrice générale d’un CPS a eu un effet transformateur pour moi, et c’est un véritable exercice d’humilité. C’est un privilège d’être à la barre d’une équipe qui a pour mission d’aider des familles qui font face à de grands défis quotidiens. Je crois en la capacité humaine à changer et à grandir et plus particulièrement en la force et la résilience des enfants et des adolescents, même dans les circonstances les plus difficiles. Le plus gratifiant c’est d’arriver à aider un enfant et sa famille à trouver des ressources internes pour améliorer leur bien-être et les voir retrouver un sentiment d’espoir et de normalité dans leur vie.

Yasmine Ratnani

Pédiatre


À venir

Maxime Dumas-Pilon

Médecin


On choisit la pédiatrie sociale parce qu’on a envie de travailler avec des familles parfaites dans leur imperfection, qui relèvent des défis de la vie d’une ampleur que la majorité d’entre nous n’avons jamais rencontrés, parce qu’on a envie de travailler avec des enfants qui montrent leur résilience au quotidien et qui nous rappellent qu’il y a de l’espoir dans chacun d’entre nous. On choisit la pédiatrie sociale parce qu’on a envie de travailler en équipe avec des gens passionnés et inspirés par ces valeurs de solidarité, d’entre-aide, de compassion et qui de surcroit, ont un bon sens de l’humour!

Marie-Christine Roy

Coordinatrice clinique, Travailleuse sociale


C’est d’abord la passion de l’intervention familiale qui m’a poussé vers la pédiatrie sociale : infiniment changeantes, fascinantes et complexes familles! Puis les aspects d’ancrage dans la communauté et de concertation de cette approche alternative ont remué mes racines de travailleuse sociale! Finalement, le contact quotidien avec nos formidables enfants a fini par me rendre accro à mon boulot!

Isabelle Risler

Coordonnatrice programme Rond Point


À venir

Laurence Beaudry-Lafrenière

Travailleuse sociale


Le CPS-CS est l’endroit de tous les possibles ! La pratique du travail social prend tout son sens dans ce milieu alternatif où passion et créativité sont accueillies au profit d’un ancrage dans la communauté. Le CPS-CS est un milieu profondément humain et vibrant où j’ai la chance de m’enrichir chaque jour au contact d’enfants magnifiques et de parents riches d’histoire qui, par leur force de résilience, m’inspirent courage et humilité.

Valérie Naulet

Responsable à l’accueil


La pédiatrie sociale en communauté me parle de notre responsabilité collective face à notre relève, les enfants. Elle fait résonner ma bienveillance, mon non-jugement, mon respect, mon écoute. Elle dessine les contours de la solidarité, de la créativité et de la chaleur humaine auxquelles je crois profondément, et qui font du CPS-CS un espace privilégié pour nos familles. En échange, celles-ci nous démontrent leur confiance en nous offrant une place dans leur vie. Ensemble, nous pouvons leur permettre de vivre « debout comme un seul arbre et fraternellement comme une forêt ».

Georges Lemieux

Responsable à l’accueil programme Rond Point


Pouvoir aider un enfant et sa famille, ce n'est pas tous les jours possibles. Supporter les membres d'une équipe, qui à chaque jour ont la tâche d'appuyer les enfants et leurs familles, est un privilège plus rare.

Voilà ce qui m'a ramené à la pédiatrie sociale.

Josiane Morel

Stagiaire en psychoéducation


La pédiatrie sociale est pour moi un milieu d’apprentissage et un milieu de travail très stimulant.

Le partage d’expertise entre les familles et les différents professionnels permet de co-construire les hypothèses et les interventions, ce qui mobilise tous les acteurs dans leur adaptation. L’approche et les services offerts permettent réellement de placer l’enfant au centre des interventions et de leur donner la parole qui leur revient.

Mon chapeau de psychoéducatrice me permet d’accompagner les familles et les enfants dans leur quotidien, soit dans les différents milieux dans lesquels ils évoluent (à domicile, à l’école, à la garderie, …) et de valoriser leurs forces. La créativité, l’autonomie et les initiatives possibles permettent aux intervenants d’être prêts des familles et de leur offrir le soutien dont ils ont besoins. En équipe, nous pouvons réellement faire une différence.

Anna Altamura

Art thérapeute


Mon chemin a croisé la pédiatrie sociale après que j’aie œuvré plusieurs années auprès d’enfants de différents milieux. Je me considère maintenant privilégiée de pouvoir aider et accompagner vers des expériences positives les enfants vivant des moments difficiles à l’aube de leur existence. Par l’art thérapie, j’ai le bonheur de mettre à leur disposition les matériaux d’art propices à l’expression de leur vécu et ainsi les accompagner vers une amélioration significative de leur cheminement quotidien.

Julie Archambault

Art thérapeute


Mon premier vrai contact avec la pédiatrie sociale, le quartier Centre-sud et ses merveilleuses familles fût dans le cadre de mon dernier stage en art-thérapie. La chimie a vite opérée et la preuve est que je ne les ai jamais quittés. Les relations qui se créent au CPS-CS sont authentiques et on prend le temps de s’apprivoiser mutuellement. À titre d’art-thérapeute, un de mes plus grands bonheurs est d’accompagner les parents avec leurs enfants dans l’utilisation de l’art comme véhicule de transformation et de développement de leur relation.

Michèle Turcotte

Travailleuse sociale (en congé de maternité)


À venir